Internet,  Social media

Stratégie Webmarketing social media: la méthode des 5 W

 

Certains affirment que le secret du succès ne réside pas dans les réponses mais dans le fait de savoir poser les bonnes questions.  Dans mon métier de consultante, lorsque je construis des stratégies de web marketing, j’applique une méthode américaine que j’ai découvert il y a paire d’années. A la base très utilisée dans le domaine du journalisme, les 5 W ( who, when, what, where, why ) sont dans le monde digital un moyen idéal pour identifier des objectifs et mieux comprendre où l’on veut aller. A ces 5 W j’ai ajouté « How » afin de mettre en évidence les instruments/moyens qu’on sera amené à utiliser. Ce type d’approche est essentiel et permet d’avancer de manière méthodique et organisée. Regardons d’un peu plus près ensemble de quoi il s’agit exactement

 

Pourquoi : Les objectifs (why)

Le marketing digital est une branche du marketing, et en tant que tel il a une mission à remplir : contribuer à atteindre des objectifs de business. Que veut obtenir l’entreprise ?

Les objectifs doivent être réalistes : s’il s’agit d’une petite entreprise familiale qui vend des meubles et notre concurrent est Ikea, atteindre les volumes de ventes de Ikea demande un investissement énorme en terme de marketing et de communication, il est donc impossible et absolument irréaliste d’établir notre stratégie en se basant sur un colosse de l’ameublement.

Les objectifs doivent être mesurables : il est important de comprendre si l’on atteint ou non un objectif, les nombres sont donc essentiels. « Vendre plus » n’est pas un objectif, augmenter les ventes de 15 % grâce à l’e-commerce en est un en revanche. Augmenter de 25 % les visites sur mon e-commerce est un sous objectif, dans le but d’atteindre mon objectif de ventes.

Considérer le long, le moyen et le court terme. Dans une stratégie de Webmarketing, il est nécessaire de prévoir également les objectifs à moyen et à long terme

 

 

Qui : Les personnes (who )

 

Si on a une activité on doit avoir déjà bien clair en tête à qui sont adressés nos produits ou services, n’est-ce pas ? Ce n’est pas toujours aussi simple. La personne qui dans le passé était un concept assez « flou » aujourd’hui répond avec un nom et un prénom sous une publication Facebook, aime ou non ce l’on publie, un individu qui a ses intérêts, ses habitudes mais surtout des besoins et des attentes.

Pour établir une stratégie webmarketing efficace il est essentiel de définir notre cible, raisonner par personnes ou mieux par « Personas ». Les Personas sont les prototypes de nos clients. Chacune des personas a des caractéristiques similaires.

 

Ex :

  • Paul 52 ans, HR dans une société, cherche un fournisseur pour des cours d’anglais en entreprise.
  • William 23 ans, étudiant, veut perfectionner son anglais en vue d’un stage à l’étranger

Paul et William ont des caractéristiques socio-démographiques, habitudes digitales, intérêts complètement différents, pourtant ils représentent tous les deux un groupe de client, ils sont les prototypes de beaucoup d’autres personnes avec des caractéristiques similaires. Si l’on établit la même stratégie pour les deux cas de figures, l’échec est garanti, ils ont des habitudes différentes, Paul par exemple souhaite un devis rapidement via mail et utiliser en majeure partie le pc du Bureau. William en revanche est beaucoup depuis son smartphone sur les réseaux sociaux et cherchera à savoir les prix et ceux que les autres pense de l’entreprise. En définitive, nous avons nos Personas, William client B2C et Paul un client B2B.

 

Où : Le scénario et les marchés

 

Question à deux facettes qui comprend :

  • Le scénario, à savoir ce qui se passe en dehors et autour de la marque ou de l’entreprise
  • Où dans le sens plus traditionnel des marchés géographiques et linguistiques

Lorsque l’on analyse un scénario on cherche à comprendre dans le secteur en question quelles sont les menaces et quelles sont les opportunités ainsi que nos concurrents directs et indirects (quelles stratégies ont-ils lancé sur la toile)

L’extension Chrome « Similar site » peut être très utile pour découvrir les sites en lien ou similaires et nos éventuels concurrents.

 

Quand : l’axe temporel

 

Un des principaux changements que le web a apporté au Marketing Manager est la présence continue. On est toujours connectés et nos clients aussi. La page Facebook ne ferme pas durant les vacances de noël ou au mois d’août. Dans le plan marketing il est donc nécessaire de prévoir un axe temporel à long terme et un à court terme, de telle manière à avoir toujours une boussole en main et pourvoir prévoir quand publier sur facebook ou envoyer une newsletters.

 

Quoi : Le contenu ( what )

 

On le dit et on le redit « Content is the king » . On peut savoir quand, où et pourquoi publier, mais savoir quoi publier est une autre histoire. Les contenus sont les instruments de fidélisation, de Branding, de lead generation, de vente etc, et par conséquent selon notre objectif, il faudra publier un contenu adéquat et stimulant. Si par exemple nous avons besoin de transmettre les valeurs associées à une marque, on utilisera une video « emotional » .

 

Le digital nous met à disposition une opportunité énorme. En temps normal une entreprise produit des contenus comme des brochures avec textes et images qu’elle distribue à une série de destinataires. Avec le digital, les destinataires traditionnels, les clients acquis, les potentiels clients, deviennent producteurs de contenus : rappelons-nous toutes les fois où on partage la photo dans un pub ou avec une nouvelle tenue vestimentaire ou encore notre expérience d’un voyage.

 

Comment : Stratégie et instrument (How)

En se posant les bonnes questions on arrive presque naturellement à une stratégie. C’est la synthèse des données récoltées dans les phases précédentes qui nous permet de concrétiser un plan. La stratégie webmarketing est un vrai document de travail avec des actions, des temps, des coûts, des ressources et des éléments de mesure. Le plan guidera le marketing digital, ce dernier s’enrichira d’informations sur ce qui a fonctionné le mieux et ce qui doit être éliminé ou revu.

 

Yaël.B

Digital Specialist & Community Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *