10 choses curieuses que tu dois savoir sur le Japon

Une des destinations sur ma bucketlist est le Japon, sans doute parce que c’est radicalement différent de l’Europe et cela m’intrigue, curiosité oblige. Récemment j’ai discuté avec un ami qui a vécu plusieurs années là-bas, voici un résumé des 10 choses curieuses qu’il m’a raconté. Tu es prêt(e) ?

  • Eviter le nombre 4 à tout prix

Au japon il faut savoir que ce nombre se prononce presque de la même manière que le mot “mort”, par conséquent ce nombre est très mal perçu et de mauvaise augure. L’aversion et la peur de ce nombre s’appelle la Tétraphobie. Cette phobie est très répandue et commune en Asie. Nous on pense aux chats noirs ou aux échelles, peut-être même au vendredi 13 mais qui aurait dit que le Japon aussi pouvait avoir ce type de superstitions. Ils vont même jusqu’à retirer le quatrième étage dans les ascenseurs.

  • Ne surtout pas laisser de pourboire

Au japon recevoir un pourboire est considéré à différence de l’Europe, comme une insulte. Etrange…

  • Job métro: Il y a des employés pour pousser les gens dans le métro et les aider à monter.

On les appelle les Oshiya. Ils portent biensur un uniforme, des gants blancs et un chapeau et ils poussent (littéralement pousser) les gens dans les wagons plein aux heures de pointe. Ils sont payés pour s’assurer que tout le monde rentre sans bloquer les portes du métro. Genre tétris, imagine si on faisait la même chose à Paris, pas sûr que les gens apprécieraient d’être entassés poussés et collés (encore plus qu’en temps normal) les uns aux autres

 

  • Se moucher le nez en public est considéré comme impoli et écoeurant

Imagine le truc, avec une sinusite en plein hiver ou au printemps avec une allergie au pollen! Certes ce n’est pas le truc le plus glamour mais bon quand il faut, il faut. Dans leur cas, si ils ont envie de se moucher ils s’éloignent dans un coin discret et se mouchent

  • Ramener un cadeau à qui t’invite chez lui

Mis à part que c’est une chose extrêmement rare qu’un japonais t’invite et t’ouvre les portes de chez lui, il faut lui offrir un cadeau (un vrai) car c’est considéré comme un grand honneur d’entrer chez un japonais. Certes en France aussi on ramène des fleurs ou du vin, dans le cas présent mieux vaut pas oublier la cadeau à la maison. Au début l’hôte refusera gentillement, mais cela fait parti du jeu de la courtoisie japonaise.

  • Laisser un inconnu d’endormir sur ton épaule

Si Japon quelqu’un s’endort la tête sur ton épaule, dans le train ou dans le métro par exemple, c’est une pratique commune qu’il faut tolérer. Le Japon est un des pas où l’on dort la moins et où on travaille le plus, sois solidaire et si ça t’arrive, be cool, c’est pas grave !

  • Fais du bruit en mangeant tes noodles

Bon ok évite de la raconter à ta mère qui t’a répété cinquante fois de fermer la bouche en mangeant et ne pas faire de bruit en mâchant. Cependant au Japon si tu manges de délicieux noodles, prépare toi psychologiquement à faire du bruit en dégustant le bouillon et en avalant les spaghettis sinon tout va penser que tu n’as pas aimé ton repas.

  • Porter des tongs exclusivement dans la salle de bain

Il est coutume d’enlever ses chaussures et parfois porter des chaussons quand tu entres dans une maison japonaise, un restaurant et même un musée ou une gallerie d’Art. Les japonnais en temps normal marchent sans chaussettes ou en chaussettes sur les tatamis exception faite de la cuisine, du couloir et de la salle de bain où il faut porter des tongs. Tu les trouveras à l’intérieur de la salle de bain.

  • Dormir dans un hôtel capsule

Si tu es claustrophobe c’est une expérience à éviter car l’espace vitale est d’enviro deux mètres de longueur pour un mètre de hauteur. Pas de privacy car souvent c’est un rideau qui substitue la porte et ta valise reste dans une salle controlée. Une chose est sûre c’est pas cher du tout, on en trouve souvent près des aéroports ou des gares.

 

  • Verse à boire aux autres mais pas à toi

Apéro? Bone bouffe entre amis? Ne remplis surtout pas ton verre! Sois attentif à ce que le verre des autres soit plein et attends que quelqu’un le fasse pour toi, après tu peux trinquer en disant Kanpai (notre Tchin tchin) et après tu pourras boire sans passer pour un mal élevé 

 

Maintenant que tu en sais plus sur les conventions sociales du Japon, tu peux organiser ton voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *